Quand consulter son ophtalmologiste ?

Quand consulter son ophtalmologiste ?

L’ophtalmologie est une spécialité chirurgicale qui s’intéresse à la structure et au fonctionnement de l’œil. Le médecin spécialiste qui pratique l’ophtalmologie est appelé « ophtalmologiste » ou « ophtalmologue ». Il traite également les maladies et les anomalies qui atteignent les yeux. De ce fait, le traitement des yeux semble primordial. Il ne faut donc pas négliger les changements de la vision ou fuser les examens de la vue, car ils les mettent en péril. Par conséquent, un test de vue sera réalisé pour évaluer la santé générale de l’œil et de détecter d’éventuelles pathologies plus graves telles que : l’opacification du cristallin, la dégénérescence maculaire liée à l’âge, le décollement de la rétine et du glaucome. Notez bien qu’une prise en charge tardive peut résulter en une diminution définitive de la vue. En cas de symptôme plus grave, certains ophtalmologistes orienteront leur activité vers des sur-spécialistes notamment la chirurgie de la cataracte, la chirurgie réfractive, les maladies de la rétine ou encore les glaucomes.

La consultation chez votre ophtalmologue !

Une personne qui présente un trouble de la vision doit consulter précipitamment un ophtalmologiste.

Dès la naissance à 3 ans, l’enfant doit consulter son ophtalmologue : en cas de prématurité importante, si son œil présente une malformation visible, si sa pupille semble blanche, ou s’il présente des mouvements anormaux au niveau de l’œil.

À l’âge préscolaire, c’est-à-dire entre 3 à 6 ans, la consultation chez l’ophtalmologie parait essentielle pour vérifier l’acuité visuelle et le besoin d’une éventuelle correction. De plus, elle est également avantageuse pour l’examen de l’œil ainsi qu’au fond de l’œil.

À l’âge d’adolescence, l’enfant doit exécuter des examens visuels tous les ans pour adapter la correction optique ou s’il est en cas de fatigue visuelle ou allergique.

À l’âge adulte, il existe divers symptômes de trouble de la vision qui nécessite une consultation rapide chez le praticien, on peut citer donc : le trouble de près ou de loin, les maux de tête, l’affaiblissement de l’œil en fin de journée, ou la forte sensation de picotement, de sécheresse des yeux, et des yeux rougis.

Que un ophtalmo durant la consultation ?

L’ophtalmologiste est apte à offrir des soins optiques, médicaux et chirurgicaux. Pourtant, afin d’arriver à diagnostiquer et à soigner le patient, voici les étapes à suivre durant la consultation.

– Le praticien commence toujours la consultation par un interrogatoire pour savoir les antécédents personnels ou familiaux du patient.

– Il pratique ensuite un examen clinique en analysant les fonds des yeux. Il réalise également une vérification complète des milieux oculaires en prenant la pression intraoculaire. Enfin, il effectue des tests de vision.

– Dans un cas plus particulier, l’ophtalmologiste peut pratiquer des actes chirurgicaux.

Ce spécialiste joue un rôle important dans le dépistage et la prévention des maladies affectant l’œil. L’ophtalmologue peut utiliser divers matériels numériques en fonction du problème du patient : un biomicroscope pour examiner les différentes structures de l’œil, un tonomètre pour mesurer la pression intraoculaire, un ophtalmoscope pour analyser le fond de l’œil, ou un laser pour la chirurgie réfractive.

Laisser un commentaire